26 - Jacques de Jalesnes



Originaire du diocèse d’Angers, il est  reçu chevalier le 15 octobre 1615. Il est commandeur d’Ansigny, quand il prend  possession de la Feuillée en 1642[1]. Il en était toujours le commandeur en 1659[2]. Comme nombre d’autres commandeurs, il assure par ailleurs d’autres charges : le compte-rendu de la visite d’améliorissement de 1655 mentionne, qu’à la date de la dite visite, il est peu présent à Pont-Melvez ayant pris en 1649 le commandement du château d’Angers. Ce cumul n’est pas sans poser quelques problèmes ainsi que l’atteste une lettre de Richelieu transmise le 21 avril 1635 au grand maître de Malte[3]. Le grand maître craignant une attaque des turcs contre l’ile de Malte bas le rappel de ses chevaliers. Richelieu l’assure qu’il contribuera selon ses possibilités au service de la Sainte Croix  mais simultanément il le prie de tenir pour excusés les sieurs commandeurs et chevaliers dont il fournit une liste en mentionnant qu’ils ″sont  en mer et dans les places dont il a plu au roi me commettre la garde″. Et parmi ces chevaliers figure Jacques de Jalesnes.

 

Armes : d’argent à 3 quintefeuilles de gueules, percées d’or.

Dessin Alain Berdé.

Sceau J. de Jalesnes (AD22, H515).

 


Armes : d’argent à trois roses boutonnées d’or.

dessin Alain Berdé.

De nombreux ouvrages mentionnent faussement d’argent à 3 quintefeuilles de gueules, percées d’or.




Signatures, le 25 juin 1651, par frère Jacques de Jalesnes alors commandeur de La Feuillée et d'Ansigny  et par  frère Guy d'Allogny Boismorand alors commandeur du Bourgneuf, à Saint-Brieuc, du  procès -verbal, des preuves de noblesse de Claude Budes du Tertre-Jouan, Bibliothèque Nationale de Malte AOM 2355.  

Signature de Jacques de Jalesnes, le 13 juin 1654, sur le PV des preuves de noblesse de Jean-Baptiste de Sesmaisons, également signature d'Olivier Budes du Tertre Jouan, commandeur d'Ozon et de Praille, originaire du diocèse de Saint-Brieuc, Bibliothèque Nationale de Malte AOM 3406.



 


Arbre d’ascendance de Jacques de Jalesnes.



[1] Prise de possession du Palacret AD86, 3H1 464.

[2] Extrait des registres du Palacret AD22, H576.

[3] Collection de documents inédits sur l’histoire de France, lettres du cardinal de Richelieu recueillies et publiées par M. Averel, imprimerie impériale, 1861, Volume 50, N°4, p.715.

Comments